Quelques avis d'utilisateurs :
 
"Avec ce CD, c'est facile d'être créatif et imaginatif. Je me suis découvert des "vies" qui m'ont étonné - et je ne suis pas sûr qu'il ne s'agit pas là de vies "antérieures"." G. D., Paris.
 
"Je ne pensais pas que j'avais de telles capacités à entrer en état modifié de conscience et à créer. J'ai réellement compris grâce à ce CD certains aspects de ma personnalité profonde." J.-M. D., Strasbourg.
 
Après la plage 1, "RELAXATION", la plage 2 de ce CD, "EXPLOREZ VOS VIES INTÉRIEURES", vous guide pour l’ensemble de vos explorations dans les richesses de vos vies intérieures - qui sont des créations et des métaphores habitant votre Inconscient...
 
Car, comme chaque être humain, vous avez au fond de vous des vies intérieures : des images, des créations, des désirs, des récits, des légendes, des aventures, des rencontres, des métaphores et peut-être même l'un ou l'autre mythe… qui font partie de vous, qui parlent de vous et qui VOUS racontent (et qui parfois même vous contrôlent)...
 
L’écoute de cette plage "Explorez vos vies intérieures" vous « branche » sur l’immense créativité qui niche au fond de vous et qui ne demande qu’à s’exprimer- pour faire des découvertes sur vous et aussi pour votre plaisir, votre bien-être et votre régénération énergétique.
 
Et plus encore que cela  --->  car explorer vos vies intérieures peut :
 
  • Vous éclairer sur les moteurs souterrains qui président à vos actes, vos choix, vos décisions, vos réactions... qui vous amènent à vous freiner ou à vous lancer, à hésiter ou à oser…
  • Vous aider à comprendre qui vous êtes…

 
 
Ce CD contient : musique, fréquences binaurales et inductions verbales. C'est un CD de Sophrologie, de Relaxologie et de Développement de votre Personnalité.  

Texte et voix de Erica Guilane-Nachez / Musique de Michel Nachez
 
Plage 1 : Relaxation (29')
Plage 2 : Explorez vos vies intérieures (40')

Avez-vous déjà vécu d'autres vies ?

Pour certains, les vies antérieures sont une évidence. D'autres sont plus sceptiques. Les récits et travaux scientifiques, tendant à prouver la réalité de vies successives, sont à présent nombreux et abondamment étayés. Qu'en penser ? Sans doute n'aura- t-on pas de preuve absolue de ces vies d'avant le présent.

 

Alors, pourquoi ne pas se faire son opinion par soi-même ? Car il existe des techniques permettant de retrouver le "souvenir" de ses vies antérieures. Et retrouver ces souvenirs, d'un passé personnel si lointain, peut-être une expérience inoubliable et fort enrichissante pour la vie présente... Erica Guilane-Nachez 

Sa vie au XIXème siècle

Tout a commencé aux USA, dans les années 1950, par la célèbre histoire de Bridey Murphy. Une jeune femme, Mrs Ruth Simmons, mise en état d'hypnose, régresse dans son passé jusqu'à un moment avant sa naissance. L'expérimentateur, Morey Bernstein, hypnothérapeute américain, cherchait à savoir si la mémoire humaine pouvait retrouver des souvenirs de la période précédant la naissance. Et voilà ce qui se produisit : Ruth Simmons, en régression hypnotique, raconte sa vie en tant que Bridey Murphy, une femme qui avait vécu au XIXème siècle en Irlande. Au fil des séances successives, c'est toute l'existence de Bridey Murphy qui apparaît. Avec beaucoup de détails extrêmement précis quant au mode de vie et à l'environnement irlandais tels qu'ils étaient effectivement 150 ans auparavant : détails que Ruth Simmons, ménagère américaine moyenne sans grand bagage, ne pouvait guère connaître. Ruth Simmons était donc la nouvelle incarnation de Bridey Murphy ?

Nous réincarnons-nous ?

Ce cas de Bridey Murphy a été très controversé. Mais dès la fin des années 1950, lan Stevenson, chercheur américain, part en chasse de cas vérifiables de réincarnation. En 1977 il a déjà accumulé plus de 1600 cas ! Il publie plusieurs volumes présentant des comptes rendus détaillés de cas, découverts en Alaska, en Inde, à Ceylan, au Liban, en Turquie, au Brésil... Le "Journal of the American Médical Association" en dit : "En ce qui concerne la réincarnation, il (Stevenson) a rassemblé assidûment et sans se laisser influencer, une série détaillée de cas survenus en Inde, cas qui peuvent difficilement être prouvés d'une autre manière".

Stevenson fait donc état de plus de 1600 cas qui suggèrent fortement la réincarnation. Et il en dégage une trentaine qui lui paraissent en donner une preuve évidente.

Agé de deux ans, il raconte sa vie antérieure

En 1964, par exemple, Stevenson se trouve au Liban, sur la piste d'un enfant de 5 ans, Imad Elawar, qui avait commencé à parler de sa vie antérieure vers 20 mois. Il nommait des gens et spécifiait les biens qu'il possédait, avait donné le nom du village où il prétendait avoir vécu, ainsi que son nom précédent : Ibrahim Bouhamzi.
Après une enquête très serrée, Stevenson vérifie tous les dires du petit Imad, y compris sur des détails qui ne pouvaient être connus que de Ibrahim Bouhamzi lui-même, mort en 1949. Même le caractère et la personnalité d'Imad et d'Ibrahim présentent un remarquable parallélisme, comme le constatent des parents d'Ibrahim mis en contact avec Imad.

Après avoir analysé et éliminé tous les soupçons de fraude ou d'erreur, et toutes les autres hypothèses (perception extrasensorielle, savoir oublié...), Stevenson conclut que l'hypothèse de la réincarnation explique le mieux ces 30 cas.

Helen Wambach, célèbre psychologue et psychothérapeute américaine, pratique la régression dans les vies antérieures à des fins thérapeutiques. Entre 1966 et sa mort récente, H. Wambach a poursuivi une recherche, étayée par des statistiques rigoureuses, sur des milliers de séances.

Violée et battue

Parmi ces milliers de cas, voici celui de Betty, une femme d'âge moyen qui, en régression, revit une existence au XVIIème siècle. Elle y échappe de justesse à un incendie dans lequel toute sa famille périt, puis devient servante et mène une existence très difficile, avant de mourir après avoir été violée et battue sauvagement par des hommes ivres. Cette découverte amena Betty à une émouvante prise de conscience. Voici ce qu'elle en dit : "J'ai retrouvé quelque chose que je connais bien dans ma vie présente. Il n'y a jamais eu d'alcooliques parmi mes proches, mais j'ai toujours eu anormalement peur des gens qui boivent. Je crois que maintenant, je comprend pourquoi. Cela doit venir des ivrognes qui m'ont tuée dans cette autre vie."

Elle se jette de la falaise

Bien d'autres sujets découvrent, dans leur régression, la source de certains de leurs problèmes actuels. H. Wambach raconte le cas de Shirley qui, en régression, expérimente une existence en Normandie au XVIIIème siècle, où elle s'appelle Marie. Marie vit une séquence où elle est poursuivie par des gens. Elle court désespérément, mais ses poursuivants la coincent sur une falaise et, pour leur échapper, elle saute en bas. Et voici ce que raconte Shirley, une fois revenue de son voyage dans le passé : "De temps en temps, dans ma vie actuelle, je me sens prise comme d'un vertige et c'est plus fort que moi, je me mets à courir de toutes mes forces. Aucun des médecins que j'ai consultés pour ça n'a jamais trouvé d'explication."

Ce qui est plus intéressant, c'est que Shirley, après cette séance où elle était Marie, n'a plus jamais éprouvé ce symptôme !

Guérisons de phobies

Shirley n'est pas la seule à avoir vu disparaître un problème de sa vie actuelle à la suite de ses retours dans des vies antérieures. Il arrive fréquemment que les sujets témoignent de la disparition d'une phobie, ou d'un symptôme gênant, après avoir "retrouvé" des épisodes d'un passé antérieur. H. Wambach parle de guérisons de peurs, de phobies (de l'eau, des hauteurs, du cheval, du chien, etc.), ou de certains symptômes, tels que des raideurs ou des douleurs sans causes médicalement repérables.

Son professeur avait été sa femme au IXème siècle

Il y a également d'autres éclaircissements qui peuvent surgir de ces émergences des vies antérieures. Pourquoi arrive- t-il que l'on rencontre quelqu'un et que, tout de suite, se tissent des liens très forts ? Ou que l'on serre la main à un étranger pour se détourner ensuite avec un incompréhensible dégoût ? Les recherches d'H. Wambach ont montré que beaucoup de ses sujets ont identifié des parents, des conjoints, des amis ou des ennemis actuels, comme ayant été déjà connus dans des vies passées. H. Wambach rapporte ce que lui dit cette femme : "je me suis rendue compte qu'au cours d'une vie précédente, ma mère m'avait tuée : j'ai vu cela au cours de cette séance. Je me sens libérée de mon problème avec ma mère, grâce à cette découverte."

Ou bien, après avoir revécu une vie en Perse au IXème siècle, voici les commentaires d'un homme : "Dans ma vie d'aujourd'hui, j'ai eu une femme comme professeur pendant deux ans. Et cette femme était ma femme dans ma vie au IXème siècle. Je me souviens que, la première fois que j'ai été en présence de ce professeur, tout mon corps s'est mis à trembler et à frissonner."

Cesser d'avoir peur de la mort

Qui dit vie antérieure, dit nécessairement mort antérieure : en fait, la mort passée est fréquemment revue pendant les séances. L'on aurait pu redouter que cette expérience soit traumatisante pour les sujets. En fait, non seulement ils n'éprouvent ni peur ni souffrance face à leurs morts passées, mais même, souvent, perdent toute peur de la mort. Un homme - qui avait été femme dans sa vie passée, vers 500 avant J. C. - dit : "L'expérience de la séparation du corps et de l'esprit fut extraordinaire, aussi bien physiquement que psychologiquement."

Un autre dit : "Après la mort, je me vois hors de mon corps. Le moment d'avant, j'étais dans mon corps, et le moment d'après, je suis dehors et je regarde. C'est calme et paisible."

Toutes les races

On croit souvent que lors des régressions dans des vies antérieures, tout le monde se retrouve avoir été Cléopâtre, Jules César ou quelque autre gloire historique. En fait, parmi les milliers de séances pratiquées par H. Wambach, toutes les races, toutes les époques et tous les lieux apparaissent, et toutes les couches sociales, des plus humbles aux plus fortunées - et les vies modestes sont de loin les plus nombreuses -.

Une psychothérapie

Le Docteur Raymond Moody, le psychiatre américain bien connu pour ses travaux sur les NDE (Near Death Expérience), commence à s'intéresser aux régressions dans les vies antérieures en 1986, et il établit alors un programme de recherches passionnant.

Brûlée pour sorcellerie !

Lui aussi, voit des phobies guéries par des séances de régressions, telle celle de Sabrina qui avait "une telle peur du feu qu'elle ne pouvait pas gratter une allumette sans devenir hystérique.

Elle ne pouvait pas même entrer dans un restaurant pour dîner aux chandelles sans ressentir la montée de sa phobie". En régression, Sabrina se revoit dans une vie antérieure où elle est brûlée vive pour sorcellerie. Cette séance lui a apporté un réel soulagement, car elle en a retiré l'impression qu'elle savait à présent la cause de ces terribles crises de terreur en présence du feu. Elle s'est trouvée délivrée des cauchemars qui la hantaient. R. Moody rapporte que Sabrina peut désormais dîner aux chandelles avec plaisir, et même, qu'elle s'est assise auprès d'un feu de camp avec des amis !

Elle n 'a plus peur des hommes

    Moody cite également le cas de María, une femme qui avait peur des hommes, au point de ne pouvoir établir une relation normale avec un homme. La psychothérapie classique ayant échoué, Maria décide de se tourner vers la thérapie par les vies antérieures. Au cours de plusieurs séances, Maria explore de nombreuses vies passées et elle subit, dans chacune d'elle, la violence d'hommes. Là encore, ces séances ont apporté un éclairage particulier sur le problème de Maria, qui parvint ensuite à mieux fonctionner avec l'élément masculin.

      Pour R. Moody, la régression dans les vies antérieures n'est pas un jeu : c'est un puissant outil de thérapie pour résoudre les problèmes du présent.

      Pour l'Europe, Patrick Drouot a fait connaître cette technique en France. Le Dr Vemon Bell et Ursula Markham l'on diffusée en Grande Bretagne. Nombreux sont ainsi ceux qui, chez nous, ont déjà entendu parler de ces voyages dans les vies antérieures.

      Des preuves

      A partir de là, la question se pose : ces "voyages" prouvent-ils la réincarnation et les vies successives ? Pas néces­sairement, car ils peuvent aussi être des métaphores créées par l'Inconscient pour "imager" un vécu actuel. R. Moody admet qu'on ne sait pas grand-chose de l'esprit humain et de l'étonnante capacité qu'il a de communiquer avec lui-même. Il voit là l'effet d'une dimension de l'esprit encore peu explorée, celle où naissent les mythes personnels de chaque individu. L'Inconscient apparaît là extrêmement intelligent il manifeste ici sa capacité à créer des mondes et des épisodes riches et pleins de sens.

      Mais à défaut de prouver for­mellement la réalité de la réin­carnation - croy­ance tout de mê­me la plus an­cienne et la plus répandue de l'humanité - ces regards dans les vies passées sont tout de même bien troublants, et plaident en faveur de cette hypothèse.

      Une preuve de sa vie au XVIIème siècle

      Car parfois, des recherches faites après les séances prouvent une réalité passée. C'est le cas pour Bridey Murphy. Un bon exemple en est aussi celui du Dr Paul Hansen, dans le Colorado. Dans une de ses régressions, en 1981, il revit la vie d'un riche noble français du début du XVIIème siècle, Antoine Poirot, qui vivait près de Vichy. Muni du nom, du lieu et de la date, P. Hansen 

      fait ensuite des recherches dans les registres de naissance de l'époque, et trouve effectivement la trace de la naissance de ce Poirot sur le registre de la paroisse qui avait été conservé !

      Revivre ses vies passées

      Alors, réincarnation ou pas ? On ne peut rien prouver de façon absolue, même si tout cela tend à accréditer cette hypothèse. Toutefois, ces témoignages prouvent, en tous cas une chose, c'est qu'on ne peut pas éliminer cette possibilité.

      Alors c'est à chacun de se faire sa propre opinion. Car presque tout le monde peut faire de spectaculaires voyages dans le temps, dans des "vies" passées. Il suffit d'avoir l'esprit ouvert, et d'être guidé par un thérapeute compétent, pour partir en exploration dans ses existences antérieures.

      La meilleure motivation pour entreprendre des séances, c'est le désir de développer sa personnalité, l'envie de mieux se connaître, de mieux comprendre les composantes et les événements de sa vie présente.

      C'est avec un esprit ouvert et curieux, sans à priori et sans s'attendre à trouver là la panacée universelle, qu'il faut aborder cette expérience. Ensuite, partir à la découverte...

      Un état de conscience spécial

      Dans quel état d'esprit se trouve-t-on lors d'une séance ? On se trouve dans un état de conscience particulier où, d'un côté on reste parfaitement conscient que l'on vit dans le présent et qu'on est capable d'interrompre le processus à tout moment. Et d'un autre côté, on vit, on expérimente que l'on est dans une autre identité, un autre temps. C'est un état de lucidité supérieur, où est éliminé le "brouillage" dans lequel on est habituellement du fait de l'abondance des stimuli divers du vécu quotidien. C'est aussi un état de concentration accrue et de relaxation profonde, extrêmement reposante et confortable.

      Pour toutes ces raisons, traverser le "tunnel temporel" pour retourner dans ses vies passées, est aussi une expérience riche, profonde, souvent inoubliable...

      Le retour dans les vies antérieures ne prétend pas avoir d'action dans le do­maine médical ou diagnostic. Mais c'est une puissante méthode de développement de la personnalité, permet­tant l'accès à des contenus inconscients.

      C'est l'expérience d'états de conscience différents de l'état de conscience ordinaire.

      C'est aussi l'ap­prentissage d'une détente et d'une relaxation régéné­rantes.

      Revivre ses vies antérieures, est une découverte de soi et de ses motivations pro­fondes. C'est aussi une forme de thérapie très efficace, dans la mesure où les "vies" qui apparaissent pendant les séances viennent éclairer les causes de difficultés actuelles, de problèmes du présent. Et cette compréhension nouvelle permet sou­vent de venir rapi­dement à bout de ces problèmes et difficultés.

      Le voyage dans les vies antérieures est, ainsi, à la fois une psychothérapie, une exploration et aussi une communication avec la psyché profonde, ses souvenirs, ses méta­phores, ses trésors...

      Cette expérience permet d'éliminer des blocages émotionnels, de se libérer d'inhibitions et de ce qui freine stérilement. Elle augmente la force et l'équilibre de la personnalité, l'accès aux ressources et au développement du Moi. Elle amène des découvertes éton­nantes.

      Pendant les séances, le corps et le mental sont doucement ame­nés à une détente profonde. Cette détente permet le "lâcher- prise" nécessaire pour qu'émergent des scènes significatives, des "sou­venirs" antérieurs : on se découvre alors une identité différente, dans une autre époque, dans un autre lieu. Les moments-clé d'une destinée antérieure peuvent être ainsi revécus dans le bien-être physique et une relaxation revitalisante.

      NOTA :
       
      Le livre de Erica Guilane-Nachez (hypnothérapeute et auteur de livres de psychologie qui ont été publiés par Marabout, InterEditions/Dunod et les Éditions de L'Homme) "Bien vivre, mal vivre - à vous de choisir" vous explique de façon claire pourquoi et à quel point la puissance des métaphores agit sur votre comportement ainsi que sur vos choix et sur votre destin...

       

      Naissance-Isis - Illustration de Erica Guilane-Nachez

      Naissance-Isis - Illustration de Erica Guilane-Nachez

      CD audio d'exploration de soi - Explorez vos Vies Intérieures

      Venez d'ajouter à votre liste :
      Ma liste d'envies
      Juste ajouté à votre panier :
      Mon panier